Assistance et Dépannage Travail Hybride en Région Sud
  
 

Détendez-vous, vous serez plus efficace en télétravaillant

Est-ce que cela vous arrive de vous réveiller fatigué ? Consultez-vous vos e-mails parfois avant de prendre votre petit déjeuner ou même avant de sortir du lit ?

Vous avez l’impression de passer d’une réunion virtuelle à l’autre sans vous arrêter ; les e-mails s’accumulent et il vous arrive même de rallumer votre ordinateur le soir pour rattraper le temps perdu durant la journée.

Dans cette période incertaine avec seulement une vision à court terme, nous sommes de plus en plus nombreux à se sentir incapables de jongler sur la durée et de pouvoir maintenir la cadence en télétravaillant.

Je vais vous surprendre, mais paradoxalement la meilleure façon d’en faire plus est peut-être de passer plus de temps à en faire moins.

Lorsqu’il y a plus à faire, nous investissons plus d’heures. Mais le temps est limité, et beaucoup d’entre nous ont l’impression de manquer justement de temps. Et nous souhaitons tous conserver une vie en dehors du télétravail.

Il est difficile d’augmenter le nombre d’heures de télétravail dans la journée, mais nous pouvons essayer d’augmenter notre énergie de façon mesurable.

Passer plus d’heures au travail entraîne souvent moins de temps pour dormir et un sommeil insuffisant nuit considérablement aux performances. Des études ont démontré que le manque de sommeil  était l’un des meilleurs prédicteurs de l’épuisement professionnel.

L’être humain n’est pas conçu pour dépenser de l’énergie en permanence.

Notre corps nous dit régulièrement de faire une pause, mais nous passons souvent outre ces signaux et nous avons tendance à nous alimenter en caféine, en sucre et puiser dans nos propres réserves, les hormones du stress (l’adrénaline, la noradrénaline et le cortisol).

Travailler par intervalles de 90 minutes serait bénéfique pour notre productivité. L’énergie que nous apportons à notre travail est bien plus importante que le nombre d’heures que nous passons derrière notre écran.

Où puisez-vous votre énergie ?