Assistance et Dépannage Travail Hybride en Région Sud
  
 

L’aspect humain ne peut pas être négligé au travail

Les statistiques indiquent que beaucoup de gens ne vont pas travailler avec plaisir. Le climat de travail devient de plus en plus difficile et de nombreuses personnes souffrent de stress. Souvent, les entreprises ne regardent que les résultats financiers et non comment les résultats sont atteints. L’objectif est plus important que le cheminement semble être la devise. Heureusement de plus en plus d’entreprises réalisent que l’aspect humain ne peut pas être négligé. Le chemin (le présent) est tout aussi important, sinon plus, que le résultat (le futur). Si quelqu’un fait son travail avec plaisir et aussi bien que possible, alors le bon résultat est une conséquence logique. C’est comme avec le patinage artistique. Vous devez vous concentrer sur ce que vous avez à faire, sur l’exercice du moment et non sur le jugement du jury.

Pourquoi les entreprises sont-elles si préoccupées par le résultat ? Les gens sont évalués par le résultat et donc l’accent est mis sur les chiffres au lieu du cheminement. En vous focalisant de manière maniaque sur le résultat final, vous ne faites pas ce que vous faites avec plaisir, en bref, vous n’êtes pas dans ce flux du moment présent.

Nous devrions nous demander beaucoup plus souvent pourquoi nous faisons telle ou telle chose. Par exemple, offrir aux gens de meilleurs produits en les aidant d’une façon car ils ne peuvent pas faire autrement. Quel est le sens de ce que nous faisons? Qu’est-ce qui nous rend heureux de faire? Quelle est notre vision commune? Aux Pays-Bas, pays où je suis né, 60% des entreprises font faillite en raison d’un manque de vision commune, ce qui entraîne un manque d’inspiration, de motivation et de créativité. Les règles sont souvent plus importantes que l’idée derrière ces règles. Non pas que les règles ne devraient pas y être, mais elles devraient être en soutien, en accord conjoint d’une vision commune et non l’inverse.

Au cours des dernières décennies, le travail est devenu de plus en plus spécialisé, au détriment de l’aperçu, de la vision commune. Comme un médecin spécialiste qui sait tout sur le foie mais à cause de cette spécialisation ne réalise pas que le foie fait partie d’un ensemble; le corps entier, y compris l’aspect mental et la nutrition.

Parce que l’accent est principalement mis sur les résultats, l’aspect humain s’efface souvent. Cela rend les gens frustrés. Ils ne s’amusent pas dans leur travail. Ils font seulement leur travail parce qu’ils doivent le faire. Faire quelque chose que vous n’aimez pas et que vous ne soutenez pas est stressant. Le stress est la pression, la résistance à notre intérieur à faire quelque chose contre notre volonté. En conséquence, le travail ne fonctionne pas comme il se doit. Les managers constatent ensuite que le travail ne va pas et mettent encore plus de pression sur l’employé, ainsi y a encore moins de plaisir à travailler et toujours plus de pression. Un cercle vicieux. Apparemment, il faudrait plus qu’une simple orientation sur le résultat. Nous devons sentir que nous ajoutons une valeur à l’ensemble. Nous devons sentir que ce que nous faisons a du sens, et que c’est quelque chose que nous soutenons pleinement.

Heureusement, un changement est perceptible dans les entreprises. L’aspect humain retient de plus en plus l’attention. Des entreprises comme Google, FedEx, Cadbury et SAS travaillent déjà fort à ce sujet. La France ne reste pas à la traîne par rapport aux autres pays européens. Pourtant, je vois encore beaucoup trop de changements qui ne viennent pas du cœur mais de l’idée de booster les résultats. Récemment, j’ai vu une notice d’un entrepreneur anglais bien connu qui affirmait que nous devions aimer les gens dans notre entreprise afin qu’ils soient utiles pour notre société. Je voudrais dire que nous ne devrions pas aimer les gens afin qu’ils fassent quelque chose pour nous. C’est encore une forme d’utilisation des personnes: qu’est-ce que cela coûte de respecter les gens, de les écouter, sans vouloir les utiliser? Personne ne veut être utilisé. On aime contribuer à un objectif commun. Quel sens a la vie si vous faites quelque chose que vous savez être inutile ou que vous ne soutenez pas ? Pour travailler avec passion, ce que nous faisons doit avoir un sens! La liberté de travailler est un aspect important à cet égard. Motiver et inspirer pour atteindre un résultat merveilleux ensemble.

© RW